fains-veel-fr.net15.eu

Bien vivre ici

Au coeur du Patrimoine

Calme et Nature

Halte fluviale

LE CENTRE HOSPITALIER SPECIALISE

28/01/2022
LE CENTRE HOSPITALIER SPECIALISE

Le 5 juillet 1808, Napoléon I er prit un décret afin de lutter contre la mendicité, véritable fléau social.

Par décret du 22 novembre 1810 est décidée l’implantation à Fains du Dépôt de mendicité ; les bâtiments et terrains dépendant de l’ancien couvent des Tiercelins seront mis sans délai en état de recevoir 4 à 500 mendiants. Le Dépôt de mendicité commencé en 1811 fut terminé en 1812. Il ne fut jamais utilisé dans sa destination première.

Lors du repli de la Grande Armée, en 1813, de nombreux soldats blessés ou atteints de typhus devaient être admis dans le Dépôt de mendicité qui était libre.

Du 26 juin 1815 au mois de février 1816, l’établissement servit encore d’hôpital militaire mais cette fois pour les troupes russes. Le Dépôt de mendicité resta ensuite inutilisé pendant plusieurs années.

Dans sa séance du 14 septembre 1822, en présence du Duc de Reggio, le Conseil Général se pencha «sur le moyen d’utiliser avantageusement le beau bâtiment de Fains et d’y établir un hospice départemental où seraient admis les individus atteints de maladies qui ne se traitent pas dans les autres hospices du département…»

L’Hospice devint Asile d’Aliénés à partir du 1er janvier 1842. Avant l’établissement du canal et de la voie ferrée (1842), l’hôpital était relié à la route de Bar à Vitry par une avenue centrale bordée de peupliers.

Ce site utilise des cookies permettant de visualiser des contenus, d'afficher des flux d'informations provenant des réseaux sociaux et d'améliorer le fonctionnement grâce aux statistiques de navigation. Si vous cliquez sur « Accepter », nous déposerons des cookies sur votre terminal lors de votre navigation. Si vous cliquez sur « Refuser », ces cookies ne seront pas déposés. Votre choix est conservé pendant 6 mois et vous pouvez être informé et modifier vos préférences à tout moment sur la page « Gérer les cookies ».
Gérer les cookies