Commune de Fains-Veel

 Discours d’introduction du Conseil Municipal  du 28 décembre 2021

 Mes chers Collègues,

Traditionnellement depuis 1973, année de la fusion de nos anciennes communes de Fains-les-Sources et Véel, notre dernier conseil municipal de l’année se déroulait dans l’ancienne mairie de Véel, dont l’exiguïté, face à la crise sanitaire qui reprend vigueur, nous contraint par prudence à nous réunir en cette salle du Conseil.

En début d’automne, l’amélioration de la situation,  permettait d’envisager des fêtes de fin d’année plus festives et conviviales. Hélas, la mutation du virus,  a conduit les pouvoirs publics à renforcer les mesures barrières et de fait supprimer tout rassemblement d’importance et notamment, pour la deuxième année consécutive,  le réveillon de la Saint-Sylvestre au grand désespoir de l’association Vivre en Fains  organisatrice de cette manifestation depuis de nombreuses années.

Les associations et nos offices municipaux, sont mis à rudes épreuves pour maintenir leurs animations. Cependant, elles et ils, ne baissent pas les bras. Au nom de nos administrés,  nous en remercions les bénévoles qui s’investissent, pour maintenir un panel de festivités.

Ainsi au cours de cette deuxième moitié de l’automne, le Tennis Club de Fains-Veel a organisé avec succès des championnats interclub féminins et masculins sur ses terrains et les anciens combattants ont été présents pour la  commémoration du 11 novembre à Véel, faute de pouvoir disposer du la place de mairie, toujours en travaux.  Deux semaines plus tard, la place a été le théâtre d’un spectacle médiéval, pour pallier à l’absence de la fête foraine.

Le centre de secours a fêté très officiellement Sainte-Barbe dans la cour de sa caserne, réception suivi d’une soirée festive salle de la Verrerie.

Saint-Nicolas a pu parcourir, sur un char chaque année renouvelé, les artères de la cité, et rendre visite aux enfants des écoles qui ont également assisté à un spectacle poétique.

Le marché de Noël, organisé par  l’AFA les Sources a connu un réel succès.

L’orchestre d’harmonie  s’est produit à l’occasion de la fête patronale de Véel et a ravi les mélomanes lors de son concert d’automne à la salle de la Verrerie.

 Le CCAS n’a pas manqué de faire porter par une équipe dévouée les colis destinés aux personnes n’ayant pu participer au repas des plus de 70 ans.

Enfin, les enfants gagnants du lâcher de ballons du 14 juillet et du concours sur le nombre d’artifices tirés à la Saint-Nicolas, accompagnés d’enfants de familles nombreuses, ont reçu, des mains du père Noël, leurs cadeaux déposés au pied du sapin dans le hall de la mairie.

L’inauguration de la Maison des Assistantes Maternelles s’est déroulée en présence de la Préfète, du Président du Conseil Départemental, du Sénateur et du Député.Dès le lendemain les quatre assistantes investissaient les locaux de l’ancien presbytère transformé en Maison des Assistantes Maternelles. Les participants, à cette inauguration aux invitations restreintes, ont pu mesurer le confort offert aux enfants qui y seront accueillis. Cela fut également l’occasion de mettre au premier plan  l’association «  1, 2, 3 les p’tits finnois » pour le service apporté à la population de notre commune.

Une réunion a été récemment programmée avec la Fédération des Œuvres Laïques, notre prestataire, pour faire le bilan du centre de Loisirs de l’été 2021 et préparer celui du printemps et de l’été 2022. Il est envisagé d’organiser un centre en automne 2022, sous réserve d’un nombre suffisant d’inscriptions d’enfants.

Neufs membres du Conseil des Sages ont été installés lors d’une réunion programmée le 21 décembre. Les débats  enrichissants et constructifs ont abordé  les thèmes autour de la sécurité, de la culture. Les élus présents ont été à l’écoute de propositions des membres de ce conseil, qu’il convient maintenant de travailler. Un compte rendu de la réunion  en cours de rédaction par Anne Molet vous sera également communiqué.

En ma qualité de Vice-Président de la Communauté d’Agglomération de Meuse Grand Sud, il m’appartient de mentionner l’absence très importante des conseillers municipaux, toutes communes confondues, aux assemblées générales des conseillers municipaux destinés à les informer sur les dossiers traités par la Communauté d’Agglomération. L’assemblée organisée le 9 décembre n’a pas échappé à ce constat. Soit l’information transmise par ailleurs est suffisante, soit les sujets inscrits à l’ordre du jour n’attirent pas l’intérêt. 

Les travaux de suppression des réseaux aériens, rue d’Egremont, sont en cours, une réunion de présentation a été organisée par Michel Rousselot à destination des riverains.

Les travaux de la Vaux-Mourot et de l’avenue de la Libération  seront réalisés par l’entreprise COLAS en janvier si les conditions météorologiques le permettent. Une réunion d’information des riverains précédera le démarrage de ceux-ci.

Concernant les projets de construction de 10 logements par l’OPH, et l’implantation d’une résidence âge et vie, nous sommes dans l’attente de l’intervention du cabinet de géomètres missionnés pour assurer le découpage de la parcelle appartenant au Centre Hospitalier. Ce découpage est indispensable afin de permettre ces implantations, avec une emprise foncière suffisante pour la création d’une voirie interne par la commune. Ces éléments feront l’objet d’une présentation détaillée lors du dépôt des projets par les promoteurs. Un contact est prévu courant janvier avec le représentant de la société âges et vie pour faire le point sur ce dossier.

Au cours de ce conseil, nous aurons notamment à nous positionner sur 6 avenants totalisant un montant global de 4 606,11 € pour des travaux de finition de la Maison des Assistantes Maternelles. Un avenant concerne le logement qui devrait être réceptionné courant janvier 2022.

Nous aurons à valider la proposition de la commission d’appel d’offre sur l’attribution du marché de vidéo-protection et la sollicitation d’une subvention complémentaire auprès de la Région Grand-Est pour obtenir un taux de couverture de 80 % de subvention.

Il vous sera proposé de répercuter le taux de l’inflation observé sur la période de novembre 2020 à novembre 2021 soit 2,80 % sur les tarifs des centres de loisirs et des locations de salle, alors que le coefficient de revalorisation des bases fiscales  prévue  dans le projet de loi de finances 2022 serait de 3,4 %.

Nous sommes entrés dans une période de hausse de l’inflation, avec à terme des répercussions sur les taux d’intérêt, qui, actuellement sous la pression des banques centrales, restent bas pour soutenir la relance économique.

Comme chaque année, une délibération technique nous permettra d’assurer la continuité budgétaire avant l’adoption du budget primitif 2022.

Je vous informe qu’un conseil devra se dérouler fin janvier 2022 afin de donner un avis à la Communauté d’Agglomération sur le projet de Plan Local de l’Habitat et du zonage de gestion des eaux pluviales.

 

 Discours d’introduction du Conseil Municipal du 29 octobre 2021

 Mes chers collègues

Depuis notre dernier Conseil Municipal, pendant la période estivale, nous avons eu à déplorer la disparition de deux anciens adjoints au Maire, ayant participé par leurs engagements et leurs activismes à l’évolution de notre Commune, à l’essor de son mouvement associatif et la diffusion de la culture. Ils ont siégé dans cette enceinte et je souhaite leur rendre hommage.

Guy VERDIERE, décédé le 27 juillet fut conseiller municipal pendant 3 mandats et adjoint au Maire au cours d’un mandat. Engagé dans plusieurs associations, il était incontournable par son assistance technique dans le déroulement de toutes cérémonies et notamment lors des concerts de l’Harmonie Municipale. Notons sa présence active lors des festivités du 13 juillet, quelques jours avant sa disparition.

Guy LEJEUNE, maire adjoint honoraire, décédé le 11 août, exerça les fonctions d’adjoint au Maire au cours de trois mandats successifs. Il s’était investi dans plusieurs associations dont l’association AFA les Sources et en fut un des piliers en qualité de trésorier. Il a été la cheville ouvrière de nombreuses manifestations qui animaient la Commune.

Je vous demanderai de bien vouloir observer une minute de silence en leur mémoire.

 Au cours de cette période estivale 2021, d’intenses précipitions ont provoqués des dégâts chez quelques particuliers et ont fortement dégradés certains de nos chemins ruraux, justifiant une déclaration de catastrophe naturelle. Diverses sections de ces chemin rendues impraticables ont pu, en majorité, être remise en état grâce au bénévolat des agriculteurs, leur permettant d’accéder sur leurs parcelles. La partie haute du chemin de Massonges, la plus endommagée, et l’arrachement du revêtement de celui du Haut-bois , nécessitent l’intervention d’entreprises pour une remise en état. Ces pluies diluviennes se sont déversées sur les bassins versants de la commune et ont provoqués l’inondations du centre de Fains, le débit d’évacuation des eaux par le ruisseau étant rendu insuffisant face à cette arrivée massive et brutale du volume d’eau.

La gestion des eaux usées est de la compétence de la Communauté d’Agglomération depuis 2007. Depuis le 1er janvier 2021, l’Etat lui a transféré celle des eaux pluviales. Pour répondre à cette prise de compétence obligatoire, la Communauté d’Agglomération a diligenté auprès d’un bureau d’études la réalisation de l’inventaire de l’ensemble des ouvrages situés sur son territoire et concernés par cette gestion. Les conséquences de cette gestion ne seront pas neutres financièrement, et les premiers travaux de la Commission Locale d’Evaluation des Charges Transférées ont fait naître des divergences d’appréciation entre les communes quant à la répartition des couts qu’ils devraient supporter sur la base de cette étude. Pour ce qui nous concerne, j’ai demandé au service de la Communauté d’Agglomération, accompagné du bureau d’études d’intervenir au cours d’une prochaine réunion pour nous présenter la partie de l’étude concernant Fains-Véel.

La rentrée des classes s’est effectuée à l’école élémentaire avec un effectif de 123 élèves, contre 136 l’an passé, toujours réparties sur 5 classes soit une moyenne de 24,6, et à l’école maternelle de 67 contre 62 sur 3 classes soit une moyenne de 22,3 par classe. Madame MARIE, ayant fait valoir ses droits à la retraite, a été remplacée par madame Sarah LAGNIER à l’école maternelle.

Le restaurant scolaire enregistre une moyenne de 48,5 repas par jour.

Après la période de léthargie due à la crise sanitaire, les associations reprennent peu à peu leurs activités, avec cependant des pertes d’adhérents, constat lors des différentes assemblées générales auxquelles j’ai assisté. Certains ont décroché, d’autres sont dans l’attente, et le bénévolat, nécessaire pour le fonctionnement du mouvement associatif, est à l’épreuve quant au rajeunissement de ses membres. Nous avons pu constater ce décrochage Constat lors de l’organisation du repas des Ainés avec une présence de 70 convives contre 90 à 100 d’ordinaire.

 Les travaux en cours concernant la requalification de l’ancien Presbytère et la réhabilitation de la place de la Mairie sont chronophages en temps quant au suivi des chantiers "Ce n’est pas Michel qui me dira le contraire". La Maison des Assistantes Maternelles devrait être livrée le 11 novembre, grâce notamment à la présence hebdomadaire et un suivi rigoureux du maître d’œuvre. Les travaux du logement ont, eux, pris du retard, en raison de la défaillance d’un sous-traitant qui n’a pas respecté le planning.

Au cours de ce conseil, il va vous être présenté 6 avenants totalisant 24 483,20€. Marchés signés avec les entreprises et tous avenants confondus, à ce jour, le montant des travaux s’élève à 451 480,58€ HT pour une estimation de 423 853,55€, HT, base de l’attribution des subventions, hors programme Climaxion de la Région Grand-Est, soit une augmentation de 6,52%. Les difficultés d’approvisionnement en matériaux pour la réhabilitation de la place de la Mairie impact négativement le planning prévisionnel des travaux.

 Ainsi vu l’état d’avancement de ceux-ci, la commémoration du 11 novembre ne pourra se dérouler sur Fains. Elle sera déplacée en l’église et cimetière de Véel.

Par ailleurs les forains ne souhaitent pas prendre de risque quant à l’installation de leurs métiers sur une place inachevée et annulent leur participation. Il n’y aura pas de fête foraine cette année. Il est envisagé d’instaurer une zone bleue sur cette place afin de favoriser l’accès au commerce et aux services, avec mise en place d’un fléchage orientant les automobilistes vers les parkings en périphérie

A l’ordre du jour de ce conseil figure l’attribution de 3 marchés pour des travaux devant démarrer sur les deux derniers mois de l’année ou début 2022.

Faisant suite à notre décision d’instituer un Conseil des Sages, l’appel à candidature a permis de recenser 10 postulants. Une de ces candidatures n’a pu être retenu car l’intéressé est membre de la Commission des Impôts. Or l’un des critères pour être candidat stipule « ne pas avoir de mandat électif municipal, ni de responsabilités communale ». Aussi, il vous est proposé de valider la candidature des 9 autres postulants, ce qui permettra d’établir ce Conseil des Sages.

Gérard ABBAS,