Commune de Fains-Veel

Une rentrée joyeuse pour les scolaires, compliquée pour le monde associatif

Abstraction faite des contraintes d’ordre sanitaire, la rentrée scolaire s’est déroulée dans une ambiance positive :

Les enfants heureux de retrouver leurs camarades, enseignants, et écoles, les parents soulagés par  la perspective de retrouver un rythme familial plus serein.

Les enseignants et le personnel périscolaire impatients de reprendre les apprentissages et activités après une année scolaire 2019 / 2020 fortement écourtée et dont les conséquences restent    préoccupantes.

136 élèves (contre 132 l’an passé) sont répartis dans  5 classes de l’école élémentaire. Avec une moyenne de 27,2 élèves par classe,  la création d’une 6ème classe est justifiée. Cause que j’ai plaidée    auprès de monsieur le Directeur Académique des Services de l’Education Nationale.

62 élèves contre 65 l’an passé se sont retrouvés avec joie pour partager l’utilisation des équipements et matériels ludiques  présents dans la cour de l’école maternelle.

Côté école de musique, les inscriptions en cours reconstituent les différents pupitres  de pratique instrumentale. Le respect des gestes barrières nous contraint à délocaliser les répétitions de        l’orchestre d’harmonie, et ceux de la chorale dans la salle de la Verrerie.

La rentrée est également engagée pour nos associations   sportives et culturelles. Cependant les protocoles sanitaires peuvent handicaper certaines  disciplines lors des entrainements, répétitions, compétitions et productions. Ils ont provoqué l’annulation d’un certain nombre de    manifestations qui contribuaient à l’animation de notre commune ainsi qu’au financement des clubs.

Ainsi, notre traditionnelle fête du sport et des familles s’est    déroulée dans un format restreint. Les journées du  patrimoine ont été maintenues avec  visites  des églises Sainte Catherine et Saint Martin ayant accueilli un public limité.

Nous aurions souhaité maintenir le traditionnel repas annuel dit des « sages de plus de 70 ans », avec une animation complémentaire se substituant à la partie dansante. Seulement 30 inscriptions ont été recensées contre habituellement une centaine de convives, ce qui est insuffisant pour créer une ambiance festive. Ainsi, environ 440 personnes de plus de 70 ans seront destinataires du colis de fin d’année.

Gérard ABBAS,